5 conseils pour juger de la qualité et du sérieux de votre prestataire dans le cadre de la réalisation d’un site internet.

quality-web

1 – L’aspect graphique
Le webdesign est un élément indispensable d’un site internet.
L’expérience montre que le graphisme qu’offre une entreprise, c’est-à-dire son image, peut faire la différence lors de la signature d’un contrat. L’internaute sera en effet plus séduit par l’entreprise qui aura su par la qualité esthétique et fonctionnelle de son site convaincre de sa rigueur et de son professionnalisme.
Le graphisme doit être soigné, original et adapté au secteur d’activité.
La page d’accueil doit être traitée avec une attention toute particulière car elle est une véritable vitrine du site internet. Elle doit ainsi orienter et guider l’internaute vers l’ensemble des contenus du site.
La charte graphique doit être homogène sur toutes les pages du site.

2 – Le référencement
La position sur les moteurs de recherche est une des principales sources de création de trafic sur un site web aujourd’hui. En effet, il permet aux internautes d’accéder à un site sans connaître son adresse.
L’objectif du référencement est d’orienter le positionnement d’une page web dans les résultats de recherche des moteurs sur des mots-clés correspondant aux thèmes principaux du site.
On considère généralement que le positionnement d’un site est bon lorsqu’il est positionné (classé) dans l’une des dix premières réponses d’une recherche sur des mots-clés correspondant précisément à sa thématique.
La technique d’un bon référencement naturel porte sur l’optimisation technique du site web, la création de contenu pertinent et l’obtention de liens entrants.

3 – Le respect des standards web
Les robots qui indexent les pages web pour les moteurs de recherche sont friands de pages construites selon les recommandations du W3C (World Wide Web Consortium).
Depuis 1994, cet organisme est officiellement chargé de la normalisation de tout ce qui concerne le web.
Au niveau de l’indexation des pages web, le fait de les avoir codées de manière à les rendre conformes aux standards du W3C leur garantit de meilleurs résultats de classement et de reconnaissance, d’où une visibilité accrue dans les moteurs de recherche.
En effet, il est beaucoup plus facile pour un algorithme d’indexation de reconnaître un document répondant aux normes qu’un autre qui ne respecte aucune logique de structure.

4 – Le contenu et l’ergonomie
Pour être de qualité, un site doit aussi être utile, c’est-à-dire répondre à un besoin.
L’utilité d’un site dépend d’abord de la qualité de son contenu et des services qu’il propose.
Cela veut dire que l’utilisateur doit avoir obtenu une valeur ajoutée en visitant le site en terme d’information.
La navigation sur un site web doit être ressentie comme facile, confortable pour les internautes, que ceux-ci aient envie d’y revenir.
L’objectif est de rendre le site intuitif à toutes personnes ne le connaissant pas.

5 – L’hébergement
L’hébergement est un élément à ne pas négliger. Un espace web est une vitrine disponible 24h/24, 7j/7 et 365 jours par an.
Le chargement des pages doit être rapide, le serveur ne doit pas être indisponible et doit être assez performant pour offrir une réelle stabilité au site.